La voiture autonome ne fait pas confiance en Flandre
2014-10-25 09:00:20

Voiture autonome n'est pas encore appréciée en FlandreLa voiture autonome semble la voiture de l’avenir. Différentes grandes marques de voitures, comme Tesla, Audi et Mercedes, sont en train de développer des voitures autonomes. Aux Pays-Bas, l’usage des voitures autonomes sera testé à partir de l’année prochaine. La Belgique n’a pas encore fait des indications de vouloir suivre l’exemple des Pays-Bas.

À présent, l’usage des voitures autonomes est étudié sur une petite échelle aux Pays-Bas. Melanie Schultz, le ministre de l’infrastructure et de l’environnement, veut que les Pays-Bas jouent un rôle pionnier dans le domaine des voitures autonomes. Selon Schultz, les voitures autonomes peuvent avoir des effets positifs sur la sécurité routière et sur l’environnement et, en plus, les voitures autonomes conduisent à un meilleur passage et causeront donc moins d’embouteillages. À partir de l’année prochaine, les Pays-Bas étudieront l’usage des voitures et des camions autonomes sur les routes publiques. En Belgique, il n’y a pas encore de tels projets.

La Belgique n’est pas (encore) prête pour la voiture autonome

Voiture de l'avenir est la voiture autonomeSelon la VAB, la ligue d’automobilistes flamande, les Flamands ne sont pas encore convaincus de l’introduction des voitures autonomes en Belgique. Les Flamands craignent surtout qu’ils perdraient leur liberté de choisir ce qu’ils font à cause des voitures autonomes. La VAB supporte tout de même l’introduction des voitures autonomes en Belgique, mais pas à ce moment-ci. Avant que des voitures autonomes puissent être introduites en Belgique, il faudrait encore établir quelques études. À ce moment-ci, la circulation en Flandre est trop turbulente. Ainsi, il n’est pas évident de tester la voiture autonome chez nous. Le ministre flamand de la mobilité, Ben Weyts, n’est pas d’accord avec la VAB. Selon lui, la Flandre est, grâce à ses problèmes de mobilité, le lieu idéal pour étudier à court terme l’usage des voitures autonomes. Il pense qu’une collaboration avec les Pays-Bas ne sera pas mal.

Plus de recherches

Aux Pays-Bas, les voitures autonomes peuvent déjà être testées. Selon Schultz, les voitures autonomes peuvent partiellement résoudre les problèmes de mobilité. Il n’est pas clair si cela vaudra aussi pour la Flandre et pour la Belgique en général. Selon la VAB, il est nécessaire d’étudier d’abord les problèmes de mobilité en Belgique et surtout d’étudier l’origine de et les solutions pour ces problèmes, avant que les voitures autonomes puissent être introduites ici. En plus, l’infrastructure routière devrait probablement être adaptée aux nouveaux véhicules et il est également nécessaire d’établir une réglementation transparente concernant l’usage des voitures et des camions autonomes. Ainsi, il faudra étudier la responsabilité des chauffeurs dans le cas d’un accident. On attend que les voitures autonomes causeront, tout comme aux Pays-Bas, moins de problèmes de trafic et d’accidents.

Qui développera la première voiture autonome ?

Jusqu’à présent, les voitures autonomes ne sont pas encore à vendre. Différents constructeurs de voitures sont tout de même bien en train d’expérimenter avec des nouvelles technologies. Actuellement, plusieurs entreprises, parmi lesquelles Nissan, Toyota, Mercedes, Audi, Volvo et Tesla, travaillent à une voiture autonome. Même l’entreprise IT Google fait des recherches pour développer des voitures autonomes. Les différents constructeurs de voitures ont annoncé qu’ils veulent introduire à court terme une voiture autonome. Il n’y a donc pas encore de voitures autonomes sur la route, mais il existe plusieurs nouvelles technologies qui font que les voitures deviennent de plus en plus autonomes. Ainsi, il existe un système avec lequel une voiture peut se garer sans aide du chauffeur. Quelques marques, comme Toyota, Ford, Kia et Volkswagen, ont déjà installé cette fonction dans quelques modèles. En 2007, Volvo a également introduit un système qui freine automatiquement quand le chauffeur se trouve trop proche de la voiture devant lui. Ce système peut aussi détecter des piétons et des cyclistes. Grâce à ces systèmes, nos voitures deviennent de plus en plus autonomes. Une voiture autonome n’aurait même plus besoin des actions d’un chauffeur.
[embed]https://www.youtube.com/watch?v=CqSDWoAhvLU[/embed]
Les voitures autonomes ne sont pas encore disponibles, mais cela changera bientôt. Vous êtes convaincu de l’utilité des voitures autonomes ? Vendez votre voiture ancienne en ligne pour la meilleure offre possible.


Partager

Commentaire (2)


  • Laisser un commentaire
  • Les ventes de voiture
    2014-11-08 09:07:09

    […] de mobilité dans notre pays. Cette proposition va à l’encontre de la conclusion de la VAB que la voiture autonome ne fait pas confiance en Flandre et que la Belgique n’est pas encore prête pour accueillir des voitures sans […]

  • Les ventes de voiture
    2014-12-11 09:21:24

    […] bureau. Ces derniers mois, le gouvernement belge a quelques fois discuté sur l’introduction des voitures autonomes en Belgique. Aux Pays-Bas, un projet pilote a connu beaucoup de succès. A cet égard, la Rinspeed […]