Coup d’œil dans le futur : la voiture autonome
2015-12-03 09:00:14

Véhicule autonomeLa voiture autonome fera bientôt son introduction. De plus en plus de constructeurs automobiles sont en train de créer la voiture du futur pour augmenter la sécurité en route : la voiture communiquera avec d’autres véhicules et elle pourra accélérer et freiner elle-même. Impossible de dépasser la distance de sécurité et adieu aux embouteillages, aux accidents et aux amendes !

Est-ce qu’on ne voit pas trop en rose ? Une voiture autonome est (en principe) une voiture qui n’a pas besoin de passagers pour pouvoir participer à la circulation. Dormir dans la voiture ne posera donc plus de problème pour le conducteur et le long voyage à votre destination de vacances sera également beaucoup plus agréable. On n’y est pas encore, mais les grands constructeurs automobiles créent et testent déjà les premières versions de leurs voitures autonomes.

Le pilote automatique

Tesla est le premier constructeur qui se trouve dans une phase « autonome » plus évoluée. Le constructeur attend à pouvoir introduire la première voiture autonome en 2020 et à être ainsi la première marque à introduire un tel véhicule autonome. Afin d’habituer les propriétaires d’une Tesla américains, le constructeur a déployé une mise à jour qui contient l’option ‘autopilot’. Depuis la fin d’octobre, le pilote automatique peut prendre le contrôle du véhicule dans certaines situations.
Le pilote automatique ne fonctionne tout de même pas encore comme il faut. Vous trouvez plusieurs preuves sur YouTube : des vidéos intitulés « Autopilot tried to kill me » (« le pilote automatique a essayé de me tuer ») montrent des chauffeurs qui ont juste le temps d’éviter un accident. Elon Musk, CEO de Tesla, prévient les automobilistes de ne jamais lâcher le volant, car le pilote automatique a toujours besoin du chauffeur.
Voitures autonomes

Conduire sans permis ?

On pourrait dire que vous n’avez plus besoin d’un permis pour conduire une voiture autonome, mais cette expression manque de nuance. Le trafic ne se laisse pas facilement prédire. En plus, il faut se demander si on est prêt à compter complètement sur le pouvoir d’un ordinateur. Une voiture autonome, c’est un ordinateur sur roues qui se trouve constamment en contact avec des satellites, l’Internet, des capteurs et d’autres véhicules sur la route.
Un tel ordinateur peut avoir des pannes. Que se passe-t-il quand les systèmes d’une voiture autonome ne fonctionnent plus ? Est-ce que la voiture s’arrête automatiquement ? Êtes-vous obligé de reprendre le contrôle, et est-ce bien possible ? Des systèmes peuvent être atteints par des pannes techniques, mais ils peuvent aussi être déréglés à cause de facteurs externes, comme le temps. Un exemple : une voiture autonome « regarde » la route à l’aide de ses capteurs. Le brouillard épais trouble la « vue » du véhicule, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses.

Adieu aux supercars

L’introduction de la voiture autonome est aussi un peu malheureux pour les automobilistes qui adorent le bruit des moteurs et qui aiment les supercars. Les constructeurs automobiles n’ont en fait plus de raison pour construire des supercars si cette voiture suit le code de la route et essaie d’être aussi économique que possible. Faire la course à un carrefour ne sera pas non plus possible, car la voiture s’adaptera aux autres usagers de la route. Accélérer de 0 à 100 km/h en 3 secondes fera également partie de notre passé.
Supercar autonome
Que pensez-vous de la voiture autonome ?