Attention au samedi noir !
2015-07-16 09:00:17

Samedi noir sur la routeLes vacances d’été, ça signifie de longues journées chaudes, des cocktails, des barbecues et … le samedi noir redouté. Cette année, ce samedi noir sera le 1er août. La circulation sur les routes européennes sera extrêmement dense.

Lors des mois d’été, la circulation est moins dense pendant la semaine grâce au manque du trafic scolaire, mais pendant le week-end, beaucoup de gens partent en vacances, ce qui conduit à des embouteillages énormes. Le week-end le plus grave arrivera bientôt : le 1er août est le samedi noir de 2015.

Samedi noir ?

Si vous partez vers le sud, vous avez certainement entendu parler du samedi noir. Le terme provient de la France et est utilisé en Europe pour annoncer une foule de monde sur les routes. Notre pays voisin la France est depuis des années l’une des destinations préférées des Belges. Nos voisins du nord se rendent aussi en masse en France pendant les mois d’été. En plus, la France est un pays de passage pour les touristes qui vont en Italie ou en Espagne. A cause de tout ce trafic de vacances, il y a beaucoup de monde sur les routes françaises le week-end. Cette foule atteint son point culminant lors du dernier week-end de juillet ou du premier week-end d’août. Cette période, les Français du nord partent en vacances. Cette année, le 1er août sera la journée la plus dense sur la route avec des centaines de kilomètres d’embouteillages vers le sud de la France et de l’Europe.
A l’origine, le terme de samedi noir renvoie à un accident grave qui s’est passé en 1982 en France. Le 31 juillet 1982, un week-end très dense à cause des vacances, un bus s’est heurté sur plusieurs voitures. Ce crash a causé la mort de 53 personnes, dont la plupart étaient des enfants. Depuis cet accident, un samedi est considéré noir s’il y a beaucoup de monde sur la route ou si le chaos règne à cause d’accidents ou de mauvaises circonstances météorologiques.

Samedi noir sur la routeIci, vous ferez la queue…

En France, les embouteillages les plus graves se trouverons autour de Paris et sur l’Autoroute du soleil. L’autoroute du soleil, officiellement l’A6 et l’A7, conduit de Paris vers le sud : d’abord jusqu’à Lyon, puis jusqu’à Marseille. L’A9, l’autoroute vers l’Espagne, accueille aussi beaucoup de trafic en été.
Le samedi noir est typique pour la France, mais le terme est aussi utilisé de plus en plus dans les autres pays européens pour annoncer un jour dense en trafic. Si vous souhaitez traverser l’Allemagne pour aller en Autriche ou aux pays scandinaves, vous devez tenir compte du fait qu’il peut y avoir beaucoup de monde sur les autoroutes le samedi. Dans le nord, vous rencontrerez le plus de monde autour d’Hambourg et à partir d’Hambourg vers le nord. Dans le sud, il y a beaucoup de monde vers Munich et à partir de Munich vers Salzbourg en Autriche.
En Belgique, il y a des embouteillages à partir de Bruxelles vers la côte s’il fait beau. Les embouteillages les plus graves se trouvent tout de même autour d’Anvers. L’été, beaucoup de touristes néerlandais passent par Anvers pour aller à leur destination dans le sud de l’Europe. L’E19 de Breda vers Anvers, l’E34 d’Eindhoven vers Anvers et le ring d’Anvers sont rapidement saturés. Il y a aussi beaucoup de monde sur l’E411 vers le Luxembourg. Le Luxembourg est un pays de passage aimé grâce aux prix de carburant bas. C’est pourquoi les Néerlandais traversent La Belgique pour faire le plein au Luxembourg avant de continuer leur voyage vers la France.

Comment éviter le samedi noir ?

Notre meilleur conseil : ne partez pas un samedi. Ce n’est tout de même pas toujours possible, car les maisons de vacances en France et en Espagne sont souvent louées de samedi à samedi. Dans ce cas, nous vous conseillons de partir un jour plus tôt et de prévoir une nuit supplémentaire. Ainsi, vous aurez déjà dépassé les points difficiles en trafic. Vous pouvez aussi conduire la nuit pour éviter des problèmes de trafic. Si un jour de congé supplémentaire n’est pas possible et que vous ne pouvez pas rouler la nuit, essayez alors d’éviter les heures de pointe en partant un peu plus tard. En France et en Allemagne, les heures de pointe se trouvent entre 9 heures et 15 heures. En partant plus tard, vous arrivez aux points difficiles quand les embouteillages sont en train de se dissoudre.
Faire la queue aux péages
En France, les péages causent encore plus d’embouteillages. Afin d’éviter ces péages et les embouteillages, vous pouvez quitter l’autoroute et cherchez une route alternative. En France, les routes alternatives sont indiquées par des panneaux jaunes bis ou itinéraire bis. Ces alternatives sont plus longues que la route via l’autoroute, mais elles n’ont souvent pas d’embouteillages.

Dans les embouteillages

Les conseils ci-dessus ne vous donnent évidemment pas la garantie que vous ne rencontrez pas d’embouteillages. Si vous devez tout de même faire la queue, il est important de rester calme. Nous vous donnons quelques conseils pour rendre votre voyage aussi confortable que possible.
L'itinéraire bis pour éviter des bouchons
  • Si vous voyez un panneau (itinéraire) bis vers votre destination, suivez alors cette route pour sortir de l’embouteillage.
  • Ne changez pas de voie. L’autre voie semble peut-être plus vite, mais en réalité, ce n’est pas du tout le cas. En plus, des accidents sont rapidement causés en changeant constamment de voie.
  • Gardez votre vitesse si vous devez vous insérer dans un embouteillage. Si vous freinez, les automobilistes derrière vous doivent aussi freiner, ce qui cause encore plus d’embouteillages.
  • Si possible, utilisez les voies auxiliaires.
  • Gardez assez de distance entre vous et la voiture devant vous et soyez attentif. Des embouteillages sont ennuyeux, donc ne laissez pas vous distraire.
  • Essayez de rester en mouvement. Votre voiture consomme plus si vous devez redémarrer et votre embrayage en souffre aussi.
  • Emportez quelque chose à boire et à manger. Si vous êtes longtemps dans un embouteillage, il est possible que vous ne voyez plus de station-service pour faire des réserves. En plus, il y a aussi beaucoup de monde aux stations-service.
Nous espérons vous avoir préparé à la foule sur la route. Est-ce que vous tenez compte du samedi noir si vous réservez vos vacances ? Que faites-vous pour éviter les embouteillages ?