Deux-roues confortable en production
2014-10-16 09:00:45

Deux-roues confortable en production en AmériqueUn deux-roues avec le confort d’une voiture : le rêve de chaque motard. Ce rêve deviendra bientôt peut-être une réalité. À San Francisco, l’entreprise Lit Motors Inc. est en train de construire un deux-roues pour une personne qui ne peut pas renverser.

Un deux-roues, comme un cyclomoteur ou une moto, a plusieurs avantages : vous pouvez facilement dépasser tout le monde dans des embouteillages, en général, vous n’avez pas de problème à trouver une place pour vous garer et souvent, vous pouvez aussi rouler dans les rues interdites aux voitures. Il existe tout de même aussi quelques désavantages qui font que l’usage d’une moto n’est pas toujours un plaisir. Pensons aux vêtements spécialisés qu’il faut porter et le manque de protection lors d’un accident ou quand il fait un temps de chiens. Pour Danny Kim, le fondateur de l’entreprise Lit Motors Inc., ces désavantages qui vont de pair avec l’usage d’une moto feront bientôt partie du passé.

Le C-1, le deux-roues de l’avenir

Deux-roues confortable presque sur la routeDanny Kim a fondé l’entreprise Lit Motors Inc. en 2010 à San Francisco. Son objectif ? Construire un deux-roues qui combine les avantages d’une moto et les avantages d’une voiture. Le résultat de ses sessions de brainstorm est un deux-roues couvert qui porte le nom de code C-1. Le nouveau deux-roues est aussi efficace qu’une moto, mais offre à son chauffeur la protection d’une voiture. Ainsi, le C-1 protège son chauffeur contre le mauvais temps et contre les dangers sur la route. Le deux-roues est complètement couvert et les flancs sont également fermés. En plus, le C-1 possède un système de stabilité gyroscopique, ce qui signifie que le deux-roues arrive à conserver sa stabilité même en bougeant. Le véhicule fait les mouvements d’une moto : dans les virages, par exemple, le deux-roues penche vers le côté, tout comme une moto, mais, malgré le poids supplémentaire de la carrosserie, le véhicule ne tombe pas. Le système de stabilité ne fait pas seulement que le véhicule ne tombe pas dans des virages, mais fait aussi que le C-1 ne sera pas non plus renversé lors d’une collision.
Le deux-roues est très compact et possède l’intérieur d’une voiture. Il y a de la place pour deux personnes au maximum : le chauffeur et éventuellement un passager derrière le chauffeur. Au lieu d’un passager, le chauffeur peut aussi ranger un peu de bagage dans son C-1. Tout comme une moto, le C-1 peut se bouger facilement entre les voitures dans un embouteillage. Ainsi, le chauffeur peut épargner le temps qu’un automobiliste perd dans les bouchons. Comme le véhicule est compact, c’est le moyen de transport idéal dans la ville. À part de ces avantages qui augmentent surtout le confort du chauffeur, le C-1 a aussi des avantages pour l’environnement. Le véhicule roule à l’électricité et prend moins d’une demi-heure pour être chargé pour 80%. La vitesse maximale est assez limitée en comparaison avec la vitesse d’une moto ou d’une voiture : le C-1 peut atteindre une vitesse maximale de 100 km/h.

Date de production inconnue

Jusqu’à présent, ce deux-roues de l’avenir n’est pas encore disponible. Le prix de vente est tout de même déjà connu : le véhicule coûtera 24.000 dollars ou 19.000 euros. Le véhicule est construit à San Francisco, mais sera aussi livré à l’étranger. Si le concept et l’entreprise auront du succès, la possibilité d’ouvrir de nouvelles usines dans le monde entier existe.
En principe, le deux-roues sera produit en 2014. Il n’est pas clair si le véhicule sera vraiment en vente cette année. Il est tout de même déjà possible de passer des commandes en avance, aussi à l’étranger. Pour pouvoir conduire le C-1, il vous faut un permis A pour des motos. Le véhicule répondra à toutes les conditions nécessaires pour pouvoir rouler en Belgique.
[embed]https://www.youtube.com/watch?v=K4LXV7-RNEE[/embed]
Vous êtes convaincu de l’utilité de ce deux-roues de l’avenir ? Vendez votre voiture dans notre vente aux enchères en ligne.


Partager

Commentaire (0)


  • Laisser un commentaire