Permis de conduire sera plus facilement retiré
2015-01-08 09:00:11

Mesures de permis de conduire plus sévèresDepuis le premier janvier 2015, des infractions au code de la route sont punies plus sévèrement. Des récidivistes perdront leur permis de conduire pendant quelques mois et ils doivent passer plusieurs nouveaux examens afin d’obtenir à nouveau leur permis. Ces mesures plus sévères devraient diminuer le nombre de morts d’un accident.

En 2013, le nombre d’accidents avec des blessés et/ou des morts a diminué sensiblement. Ces chiffres positifs étaient tout de même annulé en 2014. Lors des 9 premiers mois de 2014, le nombre d’accidents a augmenté de presque 3%. Cette augmentation serait dû aux conditions météorologiques. Le nombre d’accidents dans la catégorie des chauffeurs jeunes entre 18 et 24 ans a bien diminué de 4,5% en 2014 par rapport à 2013.

Usagers faibles

Surtout les usagers faibles seraient victime des accidents. Entre janvier et septembre 2014, le nombre d’accidents avec des cyclistes a augmenté de 11%. Les conditions météorologiques seraient à nouveau la cause de cette augmentation. A cause du beau temps il y avait plus de cyclistes sur la route. Le nombre d’accidents avec des piétons a augmenté légèrement d’un peu plus de 2%.

Retirer plus facilement le permis

Depuis le premier janvier 2015, de nouvelles mesures pour punir des transgresseurs et pour diminuer le nombre d’accidents valent. Des chauffeurs qui commettent deux fois ou plusieurs fois la même infraction, perdront leur permis pendant quelques mois. Jadis, un chauffeur était appelé un récidiviste quand il commettait deux fois la même infraction grave. Aujourd’hui, un chauffeur est un récidiviste quand il commet deux infractions graves. Peu importe s’il s’agit de la même infraction ou non.
Des récidivistes perdent leur permis de conduire pour une période d’au moins 3 mois. La période exacte dépend du nombre d’infractions. Ainsi, des chauffeurs risquent perdre leur permis pour une période de 9 mois après une quatrième infraction. Des récidivistes peuvent aussi recevoir une interdiction de conduire. Cette interdiction de conduire est possible à partir de 3 infractions graves.

4 examens

Permis peut être retiré pour quelques moisDes chauffeurs qui violent les règles ne perdent pas seulement leur permis de conduire pendant une période assez longue, mais il doivent aussi passer des examens de réintégration. Au total, ils doivent passer 4 examens avant de recevoir à nouveau leur permis de conduire : d’abord, ils doivent passer un examen théorique et un examen pratique. Après, ils seront contrôlés par un psychologue et par un médecin. Le médecin et le psychologue examinent si un chauffeur est capable de conduire prudemment et s’il possède assez de moralité pour pouvoir participer à nouveau à la circulation. Les résultats des examens médical et psychologique déterminent si le chauffeur reçoit à nouveau son permis de conduire ou non.

Exclure les transgresseurs

En instaurant ces nouvelles mesures, le SPF Mobilité espère pouvoir identifier et punir des transgresseurs plus rapidement. Selon l’IBSR il ne s’agirait que de quelques individus, mais il est important d’exclure ces chauffeur de la circulation. A cause de leur style de conduite agressif, des récidivistes forment un grand risque pour les autres usagers de la route.

Taux d’alcoolémie plus sévère

Les mesures plus sévères qui font que les permis des transgresseurs sont plus facilement retirés ne sont pas les seules mesures instaurées par le gouvernement pour garantir plus de sécurité routière. Depuis le premier janvier 2015, un taux d’alcoolémie plus sévère vaut pour des chauffeurs professionnels. Des chauffeurs professionnels, comme des chauffeurs de bus, de camions ou de taxis, peuvent avoir un taux d’alcoolémie de 0,2 pour mille. Un taux d’alcoolémie plus élevé conduira à une amende de 100 euros.
0,2 pour mille signifie que des chauffeurs professionnels ne peuvent plus boire lors de leur travail. Afin de ne pas punir les chauffeurs qui mangent un repas dans lequel un peu d’alcool est intégré, par exemple dans la sauce, l’on a choisi d’instaurer un taux d’alcoolémie de 0,2 pour mille au lieu de la tolérance zéro.
Depuis le premier janvier 2015, des chauffeurs perdent plus rapidement leur permis de conduire que jadis. Cette année, Jevoudraisvendremavoiture.be serait à nouveau à votre disposition pour vous mettre au courant des nouvelles mesures routières.


Partager

Commentaire (0)


  • Laisser un commentaire