Minerva Automobiles renaît avec une supercar
2014-10-10 09:00:02

Minerva construit une supercar belgeMinerva, la marque belge qui au début du 20e siècle avait beaucoup de vedettes dans sa clientèle, prévoit un retour sur scène. Et ce n’est pas le moindre. L’entreprise automobile est en train de créer une supercar belge qui peut atteindre une vitesse de plus de 400 km/h.

En 2013, Minerva surprenait déjà le monde automobile avec l’annonce d’une nouvelle voiture, mais l’entreprise ne donnait pas beaucoup d’information. Aujourd’hui, on possède déjà plus d’informations concernant la voiture que Minerva Automobiles est en train de construire.

J.M. Brabazon

J.M. Brabazon. Voici le nom que le nouveau véhicule de Minerve portera. La voiture sera disponible en deux versions : l’Excellence et la Royal. L’Excellence sera livrable en beige avec des accents noirs. La Royal sera disponible complètement en noir ou en noir avec des accents en or ou en platine. Les deux modèles ont des trous dans les flancs et le toit oblique sans vitre arrière, ce qui donne une touche futuriste et sportive à la voiture. Et elle est certainement très sportive, cette voiture : Minerve est en train de construire une supercar qui pourra accélérer jusqu’à 100 km/h en seulement 2 secondes et qui pourra atteindre une vitesse d’au moins 400 km/h. La nouvelle supercar de Minerva accélère donc plus vite que la Bugatti Veyron, qui accélère jusqu’à 100 km/h en 2,4 secondes. Pour l’instant, la Veyron de Bugatti peut atteindre 431 km/h et est ainsi la voiture la plus vite au monde. Il est tout de même bien possible que Minerva réclamera cette première place avec sa J.M. Brabazon.

Sous le capot

Les spécifications de la J.M. Brabazon sont prometteuses. La voiture possèdera un moteur V12 biturbo. C’est le même moteur que l’on trouve également dans la Q7 et la R8 d’Audi et dans les modèles plus chers de Mercedes et BMW. Le moteur pourrait atteindre les 10.000 tours par minute et aura 1.000 de chevaux.
Nouvelle modèle Minerva plus forte que BugattiLa J.M. Brabazon de Minerva est une voiture hybride. La voiture aura trois sources d’électricité : deux sur les roues avant et un au bout de la voiture. Grâce à ces sources d’électricité, la supercar possèdera la force de 1.200 chevaux. Si la voiture utilisera seulement ces ressources électriques, sans l’utilisation de carburant, la voiture pourra conduire 100 kilomètres. Puisque la voiture ne pèsera que 1.200 kilos, la voiture aura un ratio de puissance massique de 1. C’est grâce à ce ratio que la voiture accélère jusqu’à 100 km/h en 2 secondes et que sa vitesse maximale sera plus élevée que les 400 km/h.
Pour l’instant, la J.M. Brabazon est une voiture-concept. Nous ne savons pas encore si la voiture sera produite et quand la production commencera. Il est tout de même clair que Minerva Automobile a bien le droit de se nommer « the goddess of automobiles ».

Minerva Automobiles : la Rolls Royce de la Belgique

En 1897, l’entreprise Minerva Automobile a été fondée à Anvers par le Belge Sylvain de Jong. Au début, Minerva construisait seulement des vélos. Un peu plus tard, de Jong commençait à produire des motos et encore quelques années plus tard, en 1904, il a commencé la production des premières voitures sous la nom de marque Minerva. Minerva produisait des voitures luxueuses et rapide et recevait l’attention de beaucoup de vedettes mondiaux et de rois.
Malheureusement, le succès ne durait pas. Pendant les années 1930, Minerva souffrait de la récession économique. L’entreprise continuait à exister, mais fusionnait avec Imperia, un autre constructeur de voitures belge. Finalement, pendant les années 1950, la voiture a complètement succombé. Les modèles diverses de la marque Minerva sont toujours très populaires auprès des collectionneurs de voitures anciennes. Les vieilles voitures Minerva valent beaucoup d’argent dans des ventes aux enchères.
[embed]https://www.youtube.com/watch?v=BFj3XY7Skhc[/embed]