Mahindra s’intéresse à Pininfarina
2015-04-02 09:00:51

Pininfarina travaille pour FerrariL’entreprise indienne Mahindra & Mahindra s’intéresse à Pininfarina, un créateur italien qui développe des carrosseries pour différentes grandes marques. Si la vente aura vraiment lieu, Pininfarina créerait également des voitures pour la marque coréenne SsangYong.

L’entreprise italienne Pininfarina développe depuis 1930 des carrosseries pour plusieurs consommateurs. L’entreprise a rapidement eu l’occasion de collaborer avec quelques grandes marques italiennes, comme Alfa Romeo, Fiat et Lancia. La marque de sport italienne Ferrari a également fait appel aux services de Pininfarina. Depuis 1952, Pininfarina développe tous les modèles de Ferrari. Pininfarina travaille surtout avec des constructeurs automobiles italiens, mais l’entreprise a également travaillé pour, entre autres, Peugeot, Ford, Mitsubishi et Volvo. Bientôt, l’Italien pourra peut-être aussi créer des carrosseries pour SsangYong. Mahindra & Mahindra, l’entreprise derrière la marque automobile coréenne, veut en fait acheter Pininfarina.

Problèmes financiers

Collaboration entre Pininfarina et MahindraPininfarina et Mahindra négocieraient sur une reprise éventuelle. Les entreprises n’auraient pas encore conclu un accord et il n’est pas sûr que cet accord sera effectivement conclu. Pininfarina a tout de même bien annoncé que Mahindra est une option sérieuse. Avant d’accepter la vente, l’entreprise italienne doit obtenir l’accord de Pincar, le plus grand actionnaire de l’entreprise. Pincar possède 76% de Pininfarina. Les autres actionnaires, surtout des banques, doivent également donner leur feu vert avant qu’une reprise éventuelle puisse être conclue.
Une reprise éventuelle de Pininfarina par Mahindra pourrait s’avérer une bonne idée pour le créateur italien. Pininfarina développe bel et bien des voitures pour quelques grands constructeurs automobiles, mais l’entreprise éprouve des problèmes financiers depuis des années. Ces dernières années, les constructeurs automobiles préfèrent en fait collaborer avec des créateurs internes. Aujourd’hui, les dettes de l’entreprise sont aussi élevées que la valeur de l’entreprise à la Bourse. Ainsi, il semble surprenant que Mahindra veut tout de même investir dans l’entreprise italienne.

Créer pour SsangYong

Mahindra a tout de même déjà investi dans plusieurs entreprises qui avaient beaucoup de dettes. Un exemple est la marque automobile coréenne SsangYong. En 2009, SsangYong éprouvait soudainement des financiers problèmes et faisait face à une faillite. En 2011, Mahindra a complètement reprit SsangYong. Si Pininfarina sera finalement reprise par Mahindra, le créateur italien devra probablement aussi créer des modèles pour SsangYong.

D’Italie en Asie

Pininfarina n’est tout de même pas encore vendue. L’entreprise est la deuxième entreprise italienne qui suscite l’intérêt d’un groupe asiatique. Le mois passé, l’entreprise chimique ChemChina a annoncé d’acheter le constructeur de pneus italien Pirelli. Cette reprise conduira à des résultats positifs pour les deux entreprises. ChemChina aura ainsi accès à la connaissance d’un constructeur de pneus important et Pirelli a l’occasion d’obtenir plus de renommée en Asie. Ce serait également l’un des avantages pour Pininfarina lors d’une reprise éventuelle. Il n’est tout de même pas sûr que les clients européens de Pininfarina, comme Alfa Romeo, BMW et Ferrari, veulent dans ce cas toujours collaborer avec le créateur italien.


Partager

Commentaire (0)


  • Laisser un commentaire

select your vehicle.

Nederlands Deutsch Vlaams Français
Nederlands Deutsch Vlaams Français
Nederlands