Les Bruxellois choisissent toujours la voiture
2014-11-16 09:00:55

Les Bruxellois choisissent d'autres moyens de transportEntre 1999 et 2010, plus de Bruxellois ont choisi d’autres moyens de transport que la voiture. Un évolution positive, mais les problèmes de trafic ne sont tout de même pas encore résolus. Les Bruxellois traversent la plus grande partie de leurs distances toujours en voiture.

Mercredi, le ministre de Mobilité Pascal Smet a présenté les chiffres d’une étude des habitudes de déplacement des Bruxellois entre 1999 et 2010. Les chiffres montrent qu’en 11 ans, le nombre de Bruxellois qui se déplacent uniquement en voiture a diminué de 53% à 33%, une diminution de 20%. Cela semble une évolution positive, mais la plupart des distances est toujours traversée en voiture.

Embouteillages et heures de pointe plus longues

En général, les Bruxellois utilisaient entre 1999 et 2010 donc de moins en moins la voiture, mais les embouteillages et les heures de pointe se sont rallongés. Cela s’explique par le fait que la voiture occupe toujours une position importante. Le mois passé, on a annoncé que les problèmes d’embouteillage en Flandre ont augmenté de 20%. A part les embouteillages, les heures de pointe sont également devenues plus longues. A présent, les heures de pointe commencent le matin vers 6 h 30 et le soir, elles se terminent vers 20 h. Ainsi, il y a une différence de 2 heures entre les heures de pointe d’aujourd’hui et les heures de pointe en 1999. En 1999, l’heure de pointe du matin commençait à 7 h 15 et l’heure de pointe du soir se terminait à 19 h.

Stimuler le vélo

Afin de résoudre les problèmes de trafic, le ministre Smet veut stimuler les Bruxellois à utiliser plus souvent le vélo, car l’étude montre aussi que la moitié des déplacements dans la région de Bruxelles-Capitale Les Bruxellois choisissent aussi le transport en communn’est pas plus longue que 3 km. Cette distance peut facilement être traversée en vélo, mais seulement 40% des Bruxellois possèdent un vélo. Les Bruxellois préfèrent faire des distances courtes à pied. Pour convaincre les autres 60% des Bruxellois du confort du vélo, Smet veut construire des pistes cyclables à Bruxelles.
La voiture n’est tout de même pas oubliée. Smet n’a pas l’objectif de repousser complètement la voiture de Bruxelles, mais il réfléchit sur des façons pour diminuer un peu le nombre de voitures à Bruxelles. Selon Smet, la voiture prend simplement trop de place dans la ville. Afin de faire diminuer le nombre de voitures en ville, sans punir les automobilistes, Smet pense à des initiatives comme le carpooling et le partage des voitures. Il veut également investir plus dans le transport en commun.

Nouvelle étude

L’étude des habitudes de déplacement des Bruxellois a été menée sur mandat de l’Observatoire de la mobilité de la Région Bruxelles-Capitale. Ce centre organise régulièrement des études pour analyser la circulation dans la capitale. L’année prochaine, une nouvelle enquête serait menée pour étudier l’évolution des habitudes de déplacement des Bruxellois. Ces résultats seraient prêts en 2016.
Vous pensez que les Bruxellois ont raison et que la voiture est trop présente à Bruxelles ou en Belgique en général ? Vous pouvez facilement vendre votre voiture en ligne à l’aide de nos courtiers automobiles.


Partager

Commentaire (0)


  • Laisser un commentaire

select your vehicle.

Nederlands Deutsch Vlaams Français
Nederlands Deutsch Vlaams Français
Nederlands