Ford Genk : une courte histoire
2014-11-29 09:00:39

La fin de Ford Genk arriveA Genk, une commune limbourgeoise, Ford construisait depuis 1964 des voitures. Au fil des ans, l’usine s’est développée jusqu’à devenir le plus grand employeur au Limbourg. A la fin de 2014, Ford Genk fermera ses portes. La date officielle de la fermeture est aussi connue : la dernière voiture sera produite le 18 décembre à Genk. Une courte histoire d’un grand Américain dans une ville limbourgeoise.

Ford produisait depuis les années 1930 des voitures en Belgique, mais la production ne se faisait pas à Genk. La première usine de la marque de voitures américaine se trouvait à Anvers. L’usine à Anvers était tout de même trop petite pour pouvoir élargir la production. C’est pourquoi le constructeur américain a cherché un nouveau lieu. Ce nouveau lieu était la ville minière Genk.

Ford Taunus

Ford Genk a commencé par la TaunusEn 1964, Ford Genk a commencé la production de la Ford Taunus 12M. Cette voiture était produite depuis 1952 en Allemagne et était construite pour le marché européen. La Taunus 12M est la version la plus petite dans la série M. Les autres versions dans la série sont, entre autres, la Taunus 15M et 17M. En première instance la petite version était la seule produite à Genk, mais plus tard, la production de la 15M, la 17M et la 20M a également été transferée à Genk.
Des nouveaux modèles était régulièrement ajouté à la gamme de production de l’usine à Genk. Ainsi, Ford Genk a également pu construire quelques versions de la Ford Transit, Escort, Sierra, Mondeo, S-Max et Galaxy.

Le plus grand employeur

Ford Genk a bien marché dès le début. Pendant la première année, plus de 60.000 voitures ont été construites. A peine 10 ans plus tard, en 1973, ce nombre a presque quintuplé : l’usine produisait un peu moins de 300.000 voitures par an. Les grands nombres de production ont fait que Ford a aussi pu engager beaucoup de personnel. Le point culminant sur le plan de la production et du personnel était atteint en 1994. En 1994, Ford engageait 14.000 employés et produisait plus de 478.000 voitures. Ford Genk devenait ainsi le plus grand employeur du Limbourg.

Les années mauvaises

La fin de Ford GenkLes points culminant atteints par Ford se terminait au début de ce siècle. Ford a du licencié des milliers d’employés sur quelques années. Après 2003, la moitié des 14.000 employés ont été renvoyé. Un coup dur pour les employés, mais l’entreprise américaine investissait tout de même à nouveau dans l’usine. Genk pouvait à nouveau produire quelques nouveaux modèles, comme la Ford Galaxy et la S-Max et on attendait pouvoir occuper l’usine jusqu’en 2020. La fin de Ford Genk arrivait tout de même plus vite que prévu. En 2012, le constructeur a annoncé que Ford Genk fermera ses portes en 2014. La production sera déplacée à Valence en Espagne. La raison de la fermeture est la surcapacité en Europe, ce qui signifie que Ford avait trop d’usines qui n’était pas complètement utilisées. La décision de fermer l’usine à Genk a conduit à beaucoup de protestations et à un sentiment d’impuissance auprès les milliers d’employés qui travaillait toujours à Genk.

Date de fermeture définitive

La date exacte de la fermeture de l’usine n’était jusqu’il y peu pas connue. Cette semaine, la date a finalement été annoncée. Ford commencerait la production de sa dernière voiture le 17 décembre. Un jour plus tard, le 18 décembre, cette voiture devrait être prête. Il n’est tout de même pas encore clair si l’usine pourrait effectivement fermer ses portes ce jour-là. La grève nationale du 15 décembre pourrait avoir une influence sur les livraison des pièces à l’usine à Genk, ce qui rend possible que la dernière voiture ne sera pas prête le 18 décembre. Il est clair que l’usine fermera définitivement le 31 décembre.

La cérémonie

Les deux dernières voitures produites à Genk ne seront pas vendues. Ford a décidé de donner les véhicules à la ville de Genk et à un centre des invalides. La ville de Genk recevra une S-Max, le centre une Galaxy. Au moment où les deux véhicules seront finis, une cérémonie sereine aura lieu. Les employés auront l’occasion de mettre une signature sur ces dernières voitures. Il n’est pas encore clair si et quand d’autres moments d’adieu pour les employés seront organisés.
La fin de Ford Genk se rapproche doucement. Vous souhaitez rester au courant de tout ce qui se passe dans le monde automobile ? Suivez Jevoudraisvendremavoiture.be en ligne.


Partager

Commentaire (1)


  • Laisser un commentaire
  • Les ventes de voiture
    2014-12-02 09:11:38

    […] Vendredi le 5 décembre, la dernière voiture sera produite. Tout comme c’est le cas pour Ford Genk, Opel Bochum fermera définitivement ses portes à la fin de cette […]