Dégâts de gibier, attention !
2015-10-16 15:00:03

Maintenant que l’automne soit arrivé, beaucoup de personnes rêvent déjà de leurs vacances dans les Ardennes. Rouler dans la nature n’est cependant pas tellement facile : dans la forêt, il y a bien sûr du gibier partout, et ces animaux n’hésitent pas à traverser la rue au moment le plus inattendu. Comment éviter des accidents avec des cerfs, sangliers ou d’autres animaux et des dégâts de gibier ? Nous vous donnons quelques bons conseils.

Mieux vaut prévenir que guérir

Gibier Un conseil très traditionnel, mais il n’en est pas moins vrai. Faites particulièrement attention aux panneaux de signalisation, surtout quand vous voyez le panneau A27. Ce panneau de signalisation signifie que le gibier y passe régulièrement. En passant le panneau, il est recommandé d’adapter votre vitesse et de regarder attentivement les accotements.

Dans les Ardennes, il y a régulièrement un zigzag de la route ou des rues avec des virages serrés qui réduisent la visibilité considérablement. Ici, il est aussi mieux de ralentir : il est extrêmement dangereux de heurter un animal en tournant. Si c’est possible, il faut éviter les petites rues et rester sur les autoroutes. Quand les petites routes sont absolument inévitables, on peut toujours allumer les projecteurs de route s’il n’y a pas de véhicules venant en sens inverse. De cette façon, vous augmentez la visibilité et vous pouvez aussi voir beaucoup plus loin. Cela vous donne plus de temps pour éviter le gibier qui traverse. Mettez-vous en code quand vous voyez un animal : sinon, vous éblouissez l’animal et il ne peut plus trouver une route d’évasion.

Finalement, n’oubliez pas que le gibier peut se comporter de façon imprévisible. Les animaux se déplacent aussi souvent en groupe.

Une collision, que faire ?

Vérifiez premièrement si l’animal est encore en vie. Si c’est le cas, couvrez ses yeux avec une couverture : de cette façon, l’animal devient plus calme. Ensuite, il faut avertir la police, qui viendra pour dresser un procès-verbal. La police prendra aussi contact avec un refuge d’animaux local. Quand l’animal n’est plus en vie après l’accident, il est important de suivre la même procédure vu que les refuges s’occupent souvent aussi de l’enlèvement du cadavre.

Secours après collision

Entre-temps, il est important que vous suiviez les précautions régulières quand il y a un accident : placez votre triangle de sécurité et veillez à une bonne visibilité de vous-même et de votre voiture. Mettez vous-même en sécurité en vous déplaçant vers le côté de la rue et n’oubliez pas de porter votre gilet de haute visibilité.

Triangle de présignalisation

Suis-je couvert par l’assurance ?

Si vous avez une assurance omnium, il n’y a pas de problème. Dans ce cas, tous les dégâts de gibier seront couverts par l’assurance. L’assurance vous demandera probablement des preuves de l’accident, il est donc utile de prendre quelques photos. S’il y a des témoins, vous pouvez leur demander de parler avec votre société d’assurance.

Sans assurance omnium, la situation devient plus complexe. Prenez contact avec votre assurance pour vérifier quelles compensations ils offrent dans ce cas. Si votre assurance ne peut pas couvrir les dégâts, il est toujours possible de faire une demande chez le Fonds Commun de Garantie Belge Association. Il est important de savoir que, si on fait une telle demande, il faut donner preuve du fait que l’accident était inévitable et qu’il s’agissait d’un cas de force majeure.

Est-ce que vous avez jamais eu un tel accident ? Comment avez-vous réagi ? Racontez-nous tous ! Nous espérons que vos vacances dans les Ardennes seront très agréables et que vous y arrivez en toute sécurité.