Le come-back d’Alpine
2015-05-14 09:00:21

La nouvelle AlpineAttention ! Renault a confirmé le retour de la marque de voitures de sport française Alpine. Le prototype apparaîtrait encore cette année, le premier modèle de production sera introduit en 2016. Si tout se passe bien, Alpine sera de retour en 2017, après 20 ans d’absence.

La dernière Alpine a été construite en 1995. Ça fait donc 20 ans qu’Alpine ne produit plus de voitures, mais il y a eu plusieurs efforts de faire renaître la marque. Jusqu’à présent, ces essais n’ont pas eu le résultat souhaité. La renaissance de la marque semble tout de même se rapprocher.

Le début

Alpine basée sur RenaultLa marque automobile Alpine a été fondée en 1955 par le Français Jean Rédélé. Avant de fonder cette marque, Rédélé était un concessionnaire Renault. L’idée de créer une marque de sport lui est venue en participant à des rallyes avec une Renault 4CV. Rédélé a gagné plusieurs rallyes et a même participé à des concours dans les Alpes avec sa 4CV. Il a également gagné quelques concours dans les Alpes. Toutes ces victoires l’ont donné envie de s’occuper plus de voitures de sport. C’est pourquoi il a fondé Alpine en 1955. Le nom de la marque renvoie à ses victoires avec sa Renault 4CV dans les Alpes. Rédélé utilisait la technique de Renault. La première Alpine, l’A106 coupé, était construite sur la plateforme de la Renault 4CV. L’Alpine A108, aussi appelée la Berlinette, était équipée du moteur de la Renault Dauphine.
Alpine a remporté plusieurs fois le premier prix lors de concours de rallye pendant les années 1960 et 1970. Au début des années 1970, la marque était fortement touchée par le choc pétrolier. Comme Alpine tenait à être un constructeur artisanal, la production de la marque n’a jamais été très élevée, mais au début des années 1970, la production a tout de même diminué de façon drastique. Alpine a heureusement été sauvée par le constructeur français Renault. Renault s’est montré le plus grand actionnaire de la marque.

Gagner les 24 Heures du Mans

Sous la direction de Renault, plusieurs nouveaux modèles ont été construits. La connaissance et le capital de Renault ont donné à Alpine l’ambition de construire une voiture qui pourrait gagné les 24 Heures du Mans. Cette victoire a été remportée en 1978 à l’aide de la Renault Alpine A442. 1978 n’est pas seulement l’année pendant laquelle Alpine a gagné les 24 Heures du Mans, c’est également l’année lors de laquelle le fondateur de la marque a quitté l’entreprise. Renault avait déjà une grande part dans la marque et cette part devenait encore plus grande après le départ de Rédélé. Renault continuait avec la marque de sport et a sorti plusieurs modèles de sport à succès. Malgré le succès des voitures de sport, Renault a cessé la production d’Alpine en 1995. L’usine Alpine est depuis utilisée pour la production de Renault Sport.
Alpine à nouveau en production

Les essais de come-back

Rapidement après l’abandon du nom Alpine, des rumeurs circulaient selon lesquels Alpine serait de retour. En 2007, par exemple, Renault a annoncé de vouloir créer une nouvelle ligne sportive. Au lieu d’avoir inventé un nouveau nom, Renault aurait choisi Alpine. La crise économique de 2008-2009 a tout de même gâté les projets et ces projets ont été archivés. En 2012, Renault a conclu un accord avec l’entreprise anglaise Caterham Cars. Renault et Caterham Cars collaboraient pour créer une nouvelle voiture de sport. Cette collaboration a finalement été annulée et en 2014, Renault a racheté les actions de Caterham.

Alpine finalement de retour ?

Alpine n’a tout de même pas encore perdu l’espoir. En 2014, Renault a décidé d’investir dans la renaissance de la marque de voitures de sport légendaire. Renault investirait 600 millions d’euros pour faire d’Alpine une marque automobile actuelle. Le projet de Renault semble en tout cas un projet sérieux : en juin de cette année, un prototype sera présenté lors des 24 Heures du Mans. En 2016, le premier modèle de production sera introduit pour être construit effectivement un an plus tard.
Le come-back d’Alpine semble donc finalement une réalité. Vous voulez savoir plus sur le secteur automobile ? Restez au courant grâce à jevoudraisvendremavoiture.be.


Partager

Commentaire (0)


  • Laisser un commentaire